Les vacances dans le sud de la France ne se passent pas forcément en bord de mer. Vous pouvez même vous passer de la Provence. En optant pour un camping en Ardèche, vous vous offrez une multitude de possibilités. Les activités à faire en famille se comptent par dizaines dans le département.

Se baigner dans l’Ardèche de toutes les manières possibles

La baignade est une activité à part entière en Ardèche. Les berges de la rivière sont parfois aménagées en petite plage de charme. Vous trouvez des coins sympathiques près de Vallon pont d’Arc. Cette commune reste une étape à ne pas manquer pour les vacances ardéchoises. Vous devriez consacrer du temps pour voir le pont d’Arc. Cette formation géologique vous force l’admiration. Bien qu’il s’agisse d’une arche naturelle, c’est bien l’eau qui l’avait sculptée.

Pour reparler de baignade, Labeaume devrait aussi se trouver dans le planning. Ce petit village chéri des randonneurs a aussi ses plages aménagées. Depuis la bourgade, les marches en calcaire conduisent vers des berges où vous pourrez prendre un petit bain de soleil.

Après le décor pittoresque de Labeaume, vous devriez visiter le Cirque de Gens. Le fond de l’eau est tapissé de larges dalles de calcaire. Par endroits, vos pieds foulent le sable fin. Dans les deux cas, la trempette s’annonce amusante. Les randonneurs en canoë passent de temps à autre pour donner de l’ambiance à ce recoin sauvage ardéchois.

L’Ardèche n’est pas la seule rivière du département. D’autres cours d’eau se prêtent aussi à la baignade. Pensez notamment à profiter de l’Eyrieux. Ce ruisseau se trouve en contrebas du village de Saint-Martin de Valamas. Si vous avez du temps, passez au niveau du pont de la Combe. La plage est plus large qu’ailleurs. Les Ollières sur Eyrieux restent une bourgade de charme à ne pas rater. Cependant, le summum des bains en rivière ardéchois revient probablement à la guinguette de la Glueyre. Le nom peut donner le sourire, mais la fraîcheur de l’eau reste incomparable. Vous pouvez faire autant de plongeons dans la quiétude totale. Seuls les chants de cigale vont faire votre musique d’ambiance. Vous ne devriez pas vous vanter d’avoir vu les meilleurs coins pour vous baigner sans passer par la Montagne de sable. La rivière du Chassezac aussi est idéale pour la pratique de la baignade. En choisissant le camping Mazet plage en Ardèche Sud, vous accédez facilement à la rivière. Vous pouvez faire du rafting et découvrir les gorges grandioses du Chassezac.

Randonner ou pédaler à la découverte des plus beaux villages

Une vingtaine de bourgades ardéchoises ont le statut de village de caractère. Ce label évocateur signifie que ces endroits vont être préservés de tout effort d’urbanisation qui ne prend pas en compte de leur identité. Parmi les petites villes de charme, vous trouvez Balazuc et Labeaume. Cependant, ces destinations sont devenues touristiques. Le grand nombre de visiteurs peuvent parfois gâcher leur image de village du fin fond de la France. Pour trouver davantage d’authenticité, vous devriez vous tourner vers Ruoms. C’est un véritable village médiéval qui vous charmera sans aucun doute. Les petites ruelles et les jardins fleuris vous donnent l’impression d’être au temps des chevaliers. Les tours et les passages secrets vont accroître votre curiosité. Quoi qu’il en soit, l’histoire de Ruoms est passionnante. D’ailleurs, divers jeux adaptés pour toute la famille sont organisés par les locaux pour que le passage soit plus intéressant que d’ordinaire.

Autre bourgade de charme, Saint-Martin-de-Valamas. Elle se trouve tout au nord du département. Il faut faire un peu de chemin si vous avez choisi un camping en Ardèche Sud. Ses ruelles alambiquées valent le déplacement. La placette au cœur du village offre une vue dégagée sur la vallée de l’Eyrieux. Au moment de faire vos réservations, pensez à vous informer sur les différents jours de marché dans les villages ardéchois. Ceux de Lamastre et de Saint-Sauveur de Montagut sont à ne pas manquer. Les enfants vont adorer la gastronomie locale, notamment la pâtisserie. Les caillettes et les sirops de châtaigne sont aussi de véritables délices.

Pour changer de la marche, le vélo pourrait vous aider à voir du pays sans user vos semelles. Le département compte 5 pistes cyclables. L’ensemble fait plusieurs centaines de kilomètres, mais ces voies ont en commun d’avoir une difficulté moyenne. La Dolce Via reste la plus connue de toutes. Cette ancienne voie ferrée a été transformée en piste cyclable partant de Lamastre en direction de la Voulte. Vous n’êtes pas obligé de suivre les 90 km. Avec les enfants, ce serait préférable de suivre la voie verte ou ViaRhôna. Comme son nom l’indique, cet itinéraire suit la rive gauche du Rhône. Il rejoint la Méditerranée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *