Vous êtes en train de préparer un voyage en Inde. Il faut savoir que de nombreux documents sont nécessaires afin que votre séjour se déroule du mieux possible. Découvrez toutes les particularités qu’il faut savoir avant de vous envoler vers ce pays.

Il existe deux types de visas

Lorsque vous décidez de vous rendre en Inde, il faut savoir qu’il existe deux types de visas :
– Le visa classique : ce dernier est tout simplement apposé dans votre passeport avant votre départ sous la forme d’une vignette autocollante. Un délai de 5 jours est généralement requis avant l’obtention de ce visa. Ce document se divise en onze catégories : tourisme, affaire, transit, conférence, travail, étudiant, entry, recherche, médicale, journalisme et assistance/rapatriement. Cette autorisation est valable pour de multiples entrées et sorties durant 6 mois à compter de sa date d’émission. Néanmoins, sachez que chaque séjour en Inde ne devra pas excéder 90 jours.
– Le visa électronique ou « e-visa » : ce document est délivré en ligne sous la forme d’un document A4 à imprimer. Pour ce visa, les deux catégories sont : tourisme et affaires. Une fois arrivé en Inde, il sera nécessaire de faire apposer un tampon officiel sur ce document délivré entre 2 à 5 jours. Une fois ce document délivré, il vous permettra d’effectuer deux entrées en Inde dans les 4 mois suivant sa délivrance. Le délai de séjour ne doit pas dépasser 60 jours après la première entrée.

Les particularités du e-visa

Voyager en Inde oblige forcément l’obtention d’un visa pour l’Inde avant votre départ sous peine de voir votre entrée interdite sur le territoire indien. En ce sens, outre le visa classique, vous avez également la possibilité d’entrer sur ce territoire avec un e-visa comme expliqué ci-dessus.
Dans les autres conseils pour votre visa indien, il faut savoir que le visa électronique est valable uniquement pour certains points d’entrés et certaines nationalités tandis que certaines zones peuvent lui être interdites :
– Le e-visa vous permet de rentrer en Inde par les aéroports internationaux tels que New Dehli, Jaipur, Goa, Cochin, Pune et Chennai. En tout, ce sont 28 aéroports qui vous permettent d’entrer en Inde grâce à ce e-visa.
– Les ressortissants français et européens peuvent bénéficier de ce e-visa mais également d’autres ressortissants du monde entier tels que les Canadiens ou les Américains. Au total, plus de 170 nationalités sont éligibles.
– Certaines régions du territoire indien sont interdites avec ce document comme le Sikkim, Ladakh ou Manipur.

Faire une demande pour le visa indien

Alors qu’il existe de nombreux visas Inde, comme le visa touristique, d’affaire, stage… il faut faire attention aux démarches puisque chaque visa réclame des démarches spécifiques. Lors de votre demande, les agents consulaires étudient attentivement chacune des demandes de visa et notamment le passeport, un formulaire, une photo d’identité au format 5×5 ainsi que toute lettre d’invitation, billet d’avion ou photocopie pouvant servir à obtenir le visa. Pour obtenir votre visa indien, il est important que :
– Votre passeport doit avoir une durée de validité de 7 ans à compter de la date du dépôt de votre dossier. Il doit contenir trois pages vierges dont deux face à face.
– Il faut fournir un formulaire auprès de l’ambassade.
– Etre en mesure de fournir deux exemplaire d’une photo d’identité aux normes indiennes : au format 5×5 et sans marge.
A noter que si vous désirez un visa d’une validité de plus de 6 mois, il vous faudra envoyer une lettre en anglais auprès de l’ambassade d’Inde à Paris en précisant les dates de début et fin du séjour ainsi que la photocopie des billets d’avion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *